Analyses et Prospectives

      

Les métiers de l'aide à domicile en Languedoc Roussillon

le 19/01/2007
Type: Enjeux

 Enjeux N°3 Janvier 2007

 Une professionnalisation nécessaire mais contrainte

Dans un contexte régional de fort développement du secteur et de renforcement de la demande en qualité de service, la professionnalisation des métiers de l'aide à domicile devient une question centrale, notamment pour les activités relevant de l'accompagnement des personnes dépendantes.

Compte tenu du vieillissement de la population et de la modestie du niveau de vie des ménages régionaux, la « solvabilisation » des besoins est très dépendante de l'aide publique. De fait, la volonté de développement quantitatif de la demande se heurte à la vigilance des financeurs à maîtriser le montant de cette aide et concurrence les efforts visant à améliorer la qualité des prestations rendues aux particuliers. Cela entretient, malgré des évolutions positives, la précarité des conditions d'emploi des intervenants à domicile et le recours majoritaire à une main-d'œuvre peu formée.

La professionnalisation apparaît ainsi indissociable de la structuration du secteur. Celle-ci passe par un renforcement de l'encadrement au sein des structures et un allongement de la durée du travail des intervenants. Dans notre région, le recours à l'aide à domicile via un prestataire est majoritaire, alors que c'est l'emploi direct par le particulier qui prédomine en moyenne nationale. Cette singularité régionale constitue un facteur facilitateur pour la professionnalisation.

Le nombre important de jeunes formés en région aux métiers de l'aide à domicile est également un atout. Mais, aujourd'hui, les établissements du secteur expriment davantage de besoins en termes d'adaptation aux spécificités de leurs métiers qu'en termes de qualification ou diplômes.

 Télécharger l'Enjeux N°3 - 4 pages

Télécharger l'Enjeux N°3 - feuillet central

 



A télécharger- l’Enjeux N°3 Janvier 2007
- l’Enjeux N°3 feuillet central janvier 2007